Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - VERGES

img56867545.jpg

Chapitre VIII, extrait n°29

La demande en révision (...suite) Les pièces versées par Me Vergès dans sa demande en révision me font penser aux élucubrations, décrétées vérité, propagées dans l’émission diffusée sur Canal + « Le procès K - Omar Raddad ». Elles n’ont pas plus de valeur que les auditions recueillies par le brillant détective. Le parallèle est d’ailleurs saisissant.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre VII, extrait n°27

Jusqu'où sont-ils allés ! Jusqu'où iront-ils ? (...suite) L’académicien Jean-Marie Rouart est, me semble-t-il, l’exemple type de l’intellectuel sous influence ayant écrit un ouvrage sur cette affaire sans jamais avoir assisté aux débats.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre VII, extrait n°26

Jusqu'où sont-ils allés ! Jusqu'où iront-ils ? (...) La responsabilité de Roger-Marc Moreau semble entière dans cette grave accusation, qui ne s’appuie sur rien, absolument rien de concret et qu’il est facile de récuser. On déshonore un homme, on salit un fils qui avait des liens plus que filiaux avec sa mère mais peu leur importe, et c’est un des arguments qui sera avancé plus tard dans la demande en révision déposée par la défense du condamné.

Lire la suite


vc.jpg

Chapitre VI, extrait n°25

Le procès Mercredi 2 février 1994 Me Vergès, si effacé dans le prétoire, va, devant micros et caméras, être plus à son aise, retrouver sa superbe.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre VI, extrait n°24

Le procès Vendredi 28 janvier 1994 Après une suspension de séance, je suis appelé à témoigner.

Lire la suite


JV2.jpg

Chapitre V, extrait n°21

L’arrêt de renvoi devant la cour d’assises Maître Vergès dans l'arène Quelques jours seulement avant l’ouverture du procès, après une rude rivalité d’influence, un autre avocat allait tous les évincer et entrer dans l’arène. Me Jacques Vergès, le grand Jacques Vergés allait, avec son assistant Me Pétillault, assurer dorénavant la défense de Raddad.

Lire la suite


ecoutel.jpg

Chapitre IV, extrait n°18

L'enquête sur commission rogatoire (...la suite) Les écoutes téléphoniques L’exploitation des écoutes téléphoniques n’a aucun intérêt particulier sur le fond, mais permet de mettre à jour les contacts fréquents de ces personnes avec des journalistes et certains avocats, notamment Me Guidicelli, avocat au barreau de Toulon, dont les conversations ne seront pas retranscrites.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Avant-propos ; extrait n°3

Avant-propos Le 23 juin 1991, la vie de Ghislaine De Renty veuve Marchal, bascule. Agonisante dans le sous-sol de sa propriété où son meurtrier l’a enfermée, elle va, dans les affres de la mort, le dénoncer - sans témoin, avec son sang, pour que le crime ne reste pas impuni. Onze ans ont passé. Qui se souvient encore de Ghislaine De Renty si ce ne sont sa famille et ses amis ! Vous souvenez-vous de cette "femme - courage", égorgée, éventrée, mutilée, transpercée à l’arme blanche ? Vous souvenez-vous d’elle qui repose depuis très longtemps dans les abysses de l’oubli ? C’est ainsi, les victimes ne sont qu’éphémères au regard de l’actualité.

Lire la suite


devoirreserve.jpg

Réponses à trois questions posées par courriel

Monsieur Cenci, vous avez essuyé des critiques et des pressions pendant 20 ans émanant des médias, de la défense et des comités de soutien. Tout cela a dû être particulièrement difficile à encaisser surtout avec votre devoir de réserve. Et psychologiquement vous avez dû être sérieusement affecté.

Lire la suite


dedicace.jpg

Un essai très complet, synthèse détaillée du dossier d'enquête

Un essai très complet, synthèse détaillée du dossier d'enquête, qui reprend avec précisions les investigations menées dans cette affaire. C'est un exposé objectif des faits, sans parti-pris, une démonstration technique très loin du procès à charge dénoncé dans la presse.

Lire la suite