Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Procédure

Commentaire de "JimF" sur Amazon.fr

"Une explication convaincante du directeur d'enquête" Je n'étais pas né au moment de l'affaire Raddad et comme beaucoup, j'en savais ce que mes proches, les médias et mes manuels d'histoire en disaient : une enquête bâclée, un pauvre jardinier bouc-émissaire, victime d'une instruction basée sur des préjugés raciaux. L'affaire Raddad était, dans mon imaginaire et malgré mon faible niveau de preuve, une sorte d'équivalent plus moderne de l'affaire Dreyfus.  

Lire la suite


Après avoir lu votre livre sur l'affaire Omar Raddad je me pose deux questions

Courriel reçu de Fabrice, le 27 juillet 2020.

Lire la suite


traducteur-assermente-1-1080x675.jpg, juin 2020

Je ne me fiais qu'à la version véhiculée dans les médias

Courriel reçu de Rachid, le 18 juin 2020.  

Lire la suite


Affaire Omar Raddad : le procès en révision s'éloigne après de nouvelles auditions et analyses

Quelle surprise mes amis ! Je n'arrête pas de le dire et de l'écrire. Le 21 février 2018 je mettais en ligne sur ce blog l'article suivant intitulé : Encore un nouveau flop pour Omar Raddad et ses défenseurs. Pas plus tard que hier je laissais entendre que c'était la fin de la sinistre comédie ? Je concluais cet article en mentionnant que je reviendrai vers vous dès que le procureur général aura officiellement communiqué sur ce dossier. C'est chose faite.  

Lire la suite


281118.jpg

À se demander si la victime n'a pas été oubliée

Courriel reçu le 27 Novembre 2018, de Monique.   Bonjour Monsieur, Je suis tombée par hasard sur votre Blog qui franchement est bien construit. J'ai enfin terminé de tout lire et je suis rassurée maintenant d'avoir enfin la vérité judiciaire d'un côté et des articles avec preuves à l'appui de personnes qui ont côtoyé ce tueur et ont pû avoir des documents officiels en leur possession. J'ai toujours été scandalisée de l'attitude de Vergès pour sauver son client coûte que coûte. Quant à certains médias, ils sont à vomir!.. À se demander si la victime n'a pas été oubliée pour faire place uniquement à son assassin que trop de gens voulaient innocent. Merci pour ce Blog. Cordialement. Monique  

Lire la suite


Rien de nouveau

"L'affaire Omar Raddad n'est pas terminée : Il y aura de nouvelles expertises ADN". Telle est l'annonce de l'avocate du meurtrier accompagnée de son inséparable histrion sur la chaîne LCI. Cette information n'est pas faite pour m'étonner. Je l'avais subodorée dans mon article du 21 février dernier où, après la longue liste des déconvenues et des supercheries de la défense, j'avais énoncé : « suite au prochain événement. Car il y aura une suite...».  

Lire la suite


access-3509498_640.jpg

Les clés de la cave

Courriel reçu le 25 juillet 2018, de "Peyret". Bonjour,  je m'intéresse beaucoup à cette affaire et je voulais une petite précision sur la clé (ou les clés) de la porte de la cave. Vu que la cave était fermée à clé  je me demandais  si la clé avait été reposée par le (ou les) criminel(s) ou bien si une deuxième clé a été utilisée pour ouvrir lors de la découverte du corp. Merci d'avance si vous avez le temps de répondre.    

Lire la suite


Encore un nouveau flop pour Omar Raddad et ses défenseurs !

Il l'aura thésaurisée cette onomatopée ! Et ses 17 avocats avec lui !  Mais toute honte est si vite bue ! Finalement, le produit marketing qu'est depuis 1991 le meurtrier de Ghislaine Marchal fait encore vendre du papier et de l'image, et bénéficie à ses avocats et leur affidé, l'énergumène enfumeur Roger-Marc Moreau, qui en profitent pour se faire connaître ou ne pas se faire oublier.

Lire la suite


BONNE ANNÉE 2018

Peut-être suis-je comme vous, je ne vois pas le temps passer. Malgré mes bientôt 71 printemps, je suis toujours en activité en ma qualité de collaborateur du service public de la justice. Peut-être est-ce là une explication ! Mais je ne vous demande pas de la partager.  

Lire la suite


tronfig.jpg

TRON/RADDAD : les méthodes ambiguës de la Défense

Les médias qui couvrent le procès devant la cour d'assises de Seine-Saint-Denis de Georges Tron et Brigitte Gruel pour viols et agressions sexuelles sur deux plaignantes rendaient compte à leurs lecteurs que le président de ladite cour considérant que la sérénité des débats n'étant plus assurée et ayant été mis en cause sur twitter renvoyait le dossier à une session ultérieure. Que s'est-il donc passé ? Pour quelles raisons la cour d'assises aura cédé aux demandes de renvoi de la défense ? C'est assez rare pour être souligné.  

Lire la suite


Lanamer : Où les élucubrations névrotiques d'un(e) affidé(e)

Suite aux informations de quelques amis passionnés par ce dossier, je me suis mis en quête de commentaires traitant de l'affaire Raddad. Et je m'aperçois que, n'ayant plus donné suite aux questions névrotiques d'une certaine Lanamer, celle-ci se répand sous le même pseudo ou son diminutif de Lana sur d'autres blogs. Grand bien lui fasse !

Lire la suite


Ceux qui crient à la "fabrication d'un coupable" avouent involontairement leurs propres turpitudes

Courriel reçu de Didier ; le 13 juillet 2017.

Lire la suite


Les cours d'assises de France

Vous visitez le site omarlatuee.free.fr car vous êtes intéressés par l'affaire Omar Raddad et désirez approfondir votre connaissance de ce dossier. L'occasion m'est donnée, pour les personnes qui s'interrogent sur la procédure devant une cour d'assises, de mettre en ligne le remarquable travail d'un avocat du barreau d'Avignon, Maître Maurice Fagot.

Lire la suite


interview_tlp.jpg

Interview accordée à Télé Locale Provence Lubéron

Réédition du billet initial datant de juin 2011 suite à la disparition de la chaine de télévision "TLP Lubéron" et de son site internet.

Lire la suite


Ils le disent encore sur "Amazon.fr"

En janvier 2012, il y a donc plus de 5 ans, je publiais ici même quelques commentaires rédigés sur la plateforme d'achat "Amazon.fr" par les lecteurs de mon ouvrage. Depuis, d'autres avis sur ma prose ont été déposés et je vous livre donc à nouveau leur contenu.

Lire la suite


L'affaire "Omar m'a tuer" : une inscription en lettres de sang le désigne comme meurtrier

Un article publié le 10 février 2014 par Djama Kamel, Médecin légiste libéral assermenté El Harrouch - Skikda - Algérie.   Presque 20 ans jour pour jour, débutait une des affaires judiciaires les plus médiatisées en France. Le meurtre de Ghislaine Marchal, une veuve richissime de 65 ans, défrayait la chronique dans le pays cannois. Omar Raddad, jardinier de la victime, est inculpé et condamné à 18 ans de réclusion criminelle, notamment à cause d’une inscription en lettres de sang retrouvée sur une porte de la chaufferie, qui le désigne comme le meurtrier. Mais est-il vraiment coupable ? Pour la justice, oui, mais pour bon nombre de personnes il subsiste beaucoup de zones d’ombre sur cette affaire. Au-delà du contexte judiciaire, cette affaire fera planer les spectres de la politique, du racisme et de l’erreur judiciaire.

Lire la suite


udf.jpg

Faux, usage de faux et balivernes !

Depuis quelques jours, le blog est devenu une vitrine pour quelques névrosés anonymes qui le prennent pour une tribune où ils allaient pouvoir, sans fin, ergoter et élucubrer sur l'heure de la mort de Mme Marchal. Ces originaux postent des commentaires quelques peu acrimonieux à mon égard. Là n'est pas le problème, j'y suis habitué. Cela m'indiffère.

Lire la suite


wolves-1400819_640.jpg

Notre société médiatique cherche le buzz

Courriel de "Pierre", reçu le 5 novembre 2016. Cher Monsieur, Je vous félicite pour votre ouvrage au service de la vérité. Acquitter un coupable est aussi une erreur judiciaire. La famille de Madame Marchal a toujours été très digne et silencieuse (peut-être trop discrète ?).

Lire la suite


matche.jpg

Ça matche pas ?

Je suis stupéfait ! Selon France-info du 31 octobre 2016 l'identification de l'un des ADN ne serait finalement pas confirmée. Dès les prochains jours, dans la mesure où le procureur de la République de Nice confirmera l'information, nul doute que la médiasphère va de nouveau s'enflammer. Mais je ne constaterai aucun rétro-pédalage bien évidemment ! 

Lire la suite


vsf.jpg

Rouart fait encore des siennes !

Affaire Omar Raddad : Jean-Marie Rouart en appelle à François Hollande. Dans une lettre ouverte publiée dans "Le Monde", l'académicien français demande au président de la République d'intervenir auprès de la Cour de cassation. Et toute la clique des journaleux reprend en cœur.

Lire la suite