Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - LECLERC

L'"Affaire Omar Raddad" en podcast

"CRIMES : Histoires vraies" podcast de "Studio Minuit".  

Lire la suite


L’AFFAIRE OMAR M’A TUER ; Du procès judiciaire au procès médiatique

Émilie Valmier-Rocheblave a soutenu un mémoire en Master 2 communication juridique, sociologie du droit et de la justice sur l'affaire du meurtre de Ghislaine Marchal. Volontairement, la soutenante ne débat pas sur la culpabilité ou l'innocence de Omar Raddad mais se concentre exclusivement sur les aspects médiatiques de cette affaire. Je tenais à la féliciter pour l'excellence de son analyse qui lui a valu la note de 15/20.  

Lire la suite


Entre délires obsessionnels et charlatanisme

Nous sommes le 23 juin 2021. 30 ans auparavant Mme Ghislaine Marchal était lardée de multiples coups d'arme blanche, éventrée et égorgée à deux reprises par son meurtrier, Omar Raddad.    

Lire la suite


Trente ans après, les soutiens d'Omar Raddad persistent… et les accusateurs aussi

Un article de Théo Moy, publié le 10 juillet 2021 sur "Marianne"   Trente ans après le meurtre de Ghislaine Marchal, le dossier Omar Raddad électrise toujours les débats entre les défenseurs du jardinier, qui espèrent une révision du procès, et des accusateurs plus discrets mais toujours convaincus.  

Lire la suite


Henri Leclerc : mais quels Mémoires !

Extrait de l'article paru sur le site web de Philippe Bilger, le 1er septembre 2017 ; concernant la parution des mémoires de Maître Henri Leclerc.

Lire la suite


Me Henri Leclerc répète sa conviction qu'Omar Raddad est coupable.

Cette intime et forte conviction semble surprendre le journaliste de l'Obs, Mathieu Delahousse qui nous révèle sous sa plume que Me Henri Leclerc publiait ses mémoires. ("La parole et l'action : itinéraire d'un avocat militant" aux éditions Fayard). Le journaliste évoque le parcours de Me Henri Leclerc, un des plus illustres avocats pénalistes de sa génération à l'instar de Me Georges Kiejman.

Lire la suite