Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Juge

extrait_livre.jpg

Chapitre IV ; extrait n°17

L'enquête sur commission rogatoire (...la suite) Les traces de sédiments Ce même laboratoire retrouvera dans la texture du pantalon et sur les semelles des chaussures de l’inculpé des traces de poussière en corrélation avec les sédiments prélevés dans la cave et recueillis sur le corps de la victime.

Lire la suite


photo 38

Chapitre IV ; extrait n°13

L'enquête sur commission rogatoire (...la suite) L'impossible mise en scène Il est bien évident que je me suis interrogé sur une possible mise en scène. Je l’aborde dans mon rapport où je m’implique lorsque j’écris : "Les caractères nets, appliqués, non déformés, écrits par une personne lucide et déterminée, excluent toute écriture sous la menace et la contrainte".

Lire la suite


complement_exp_datation_mort_page1.jpg

Compléments d'expertise sur la datation de la mort

Vous trouverez ici, sous forme de diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction de compléments d'expertise sur la datation de la mort de Madame Ghislaine Marchal. Documents signés des Docteurs Page, Macario et Menard ; tous experts près de la cour d'appel d'Aix-en-Provence.

Lire la suite


contre-exp1_page01.jpg

La contre-expertise en écriture

Vous trouverez ici, sous forme de diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction du rapport de contre-expertise en écriture de Madame Florence Buisson-Debar, daté du 18 septembre 1991.

Lire la suite


exp1.jpg

La première expertise en écriture

Vous trouverez ici, sous forme de diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction du rapport d'expertise en écriture de Monsieur Gilles Giessner, daté du 10 juillet 1991.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre IV ; extrait n°10

L'enquête sur commission rogatoire L'autopsie Les constatations médico-légales sont fondamentales pour comprendre comment Ghislaine Marchal a été agressée.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre III ; extrait n°9

L'enquête judiciaire (suite) Les vérifications, encore très fragmentaires, de l’emploi du temps ne confirment pas la longue déposition de Raddad. Il n’est vu ni à la boulangerie ni au Lotus. Cela n’en fait pas nécessairement un coupable mais un suspect dont il conviendra de vérifier point par point les détails de sa déclaration.

Lire la suite


omar_livre.jpg

Omar l'a tuée ; le livre

A Mougins, le 23 juin 1991, la vie de Ghislaine Marchal bascule. Après s'être barricadée dans la cave de la Chamade, elle dénonce son meurtrier, Omar Raddad, avec son sang, pour que le crime ne reste pas impuni.

Lire la suite