Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Chevron

mohamedhenni.jpg

Le clairvoyant Mohamed Henni

Il y a quelques heures, un abonné de la page Facebook « Omar l’a tuée » m’informait de la publication sur « Youtube » d’une vidéo d’un certain Mohamed Henni, intitulée : « Omar l’a tuer ; la vérité ». Je m’empressais donc de la visionner.

Lire la suite


eac.jpg

Pas la moindre trace d'ADN d'Omar Raddad sur les scellés

Courriel reçu de "Giucy", le 11 octobre 2016. Bonjour ; Tout votre article http://omarlatuee.free.fr/index.php?post/2015/11/Des-traces-d-ADN-exploitables repose sur l'hypothèse qu'on retrouve des traces d'ADN sur les scellés. Le hic est qu'il n'y a pas la moindre trace d'ADN d'Omar Raddad sur les scellés. Donc, aucune preuve qu'il était présent sur la scène de crime. http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/affaire-omar-raddad-l-adn-retrouvee-recemment-n-est-pas-celle-du-jardinier-7785213981 par exemple.

Lire la suite


mauvaleine.jpg

En voilà une idée !

J'ai toujours eu plus d'empathie pour les victimes ; que l'on oublie généralement très vite que pour les assassins, les meurtriers et les salauds de tous poils. Et j'en ai connus dans ma vie professionnelle ! Depuis bientôt 25 ans on vous serine avec l'erreur judiciaire qui n'a aucune consistance tant les charges retenues contre Omar Raddad sont lourdes. Mais, qui se souvient de Ghislaine Marchal ? Certains journaleux vont même jusqu'à ignorer l'orthographie de son nom ! Par contre le rifain vous connaissez ! ...Ou vous pensez le connaître.

Lire la suite


adn.jpeg

Des traces d'ADN exploitables

Des traces d'ADN "exploitables" ont été mises en évidence dans de nouveaux prélèvements... Cette nouvelle expertise a été réalisée à la demande de l'avocate d'Omar Raddad, Me Sylvie Noachovitch, qui s'appuie sur une loi de 2014 visant à assouplir les conditions de révision d'un procès. Le parquet reste "extrêmement prudent" : Ces traces, découvertes sur deux portes et un chevron qui se trouvaient sur la scène du crime, seront exploitées "dans les mois qui viennent", selon le parquet. Ce dernier souligne qu'il convient de "rester extrêmement prudent quant aux identités génétiques recueillies sur ces traces", qui "peuvent provenir des protagonistes de l'affaire tout autant que de manipulations ultérieures aux faits".

Lire la suite


6a0133ecabe6c4970b0167687bb689970b-800wi.jpg

Non, les procès criminels ne seront pas tous filmés à compter du 1er octobre !

Le 12 août 2014, le quotidien Var-Matin informe ses lecteurs que les procès criminels seront tous filmés à partir du 1er octobre. Le journaliste souligne que ce dispositif était jusque-là exceptionnel. Ce qui permet à Me Sylvie Noachovitch la célébrissime et énième avocate de Omar Raddad de rebondir : « Une avancée des droits de la défense »...

Lire la suite


photo 28

Merci d'avoir consacré une partie de votre vie à cette affaire

Courriel reçu le 20 février 2014 de Alessandro C. Cher Monsieur Cenci, Je voudrais tout d’abord vous remercier du fond du coeur d’avoir consacré une grande partie de votre vie à cette affaire Omar Raddad ainsi que pour votre carrière dans la gendarmerie.

Lire la suite


BRP.jpg

Omar Raddad : nouvelle demande d'analyses ADN

Bis repetita placent. Cette année, les titres du mois de septembre sont moins racoleurs que par le passé mais le sujet est toujours porteur. Je constate cependant une certaine lassitude des médias qui ne relaient plus avec autant d'ardeur les informations concernant le meurtrier de Ghislaine Marchal.

Lire la suite


non-aseptie.jpg

Quand les deux fameux ADN, qui motiveraient une éventuelle nouvelle décision de révision, ont-ils été prélevés ?

Le 24 mars 2000, M. Bernard Peyrat, conseiller à la Cour de cassation et membre de la commission de révision des condamnations pénales rendait une ordonnance (99REV 012) commettant Melle Marie-Hélène Cherpin, experte près la Cour d’appel de Paris et directrice du laboratoire de police scientifique de Paris aux fins :

Lire la suite


sang-adn.jpg

Les experts ont-ils pu déceler des traces de sang sur les vêtements de Omar Raddad ?

Question d'importance à laquelle j'ai déjà répondu dans plusieurs de mes commentaires. Je vais toutefois la développer ici pour celles et ceux qui suivent cette rubrique sans pour autant s'intéresser aux questions des divers intervenants.

Lire la suite


blocage_porte.jpg

Les deux premiers avocats de Raddad ont avancé la thèse d'une mise en scène. Était-elle possible ?

Avant d'aborder la thèse défendue par les avocats de Raddad il me semble fondamental de porter à votre connaissance les efforts déployés par les gendarmes pour ouvrir la porte du sous-sol.

Lire la suite


page_1.jpg

Procès-Verbal de Transport sur les lieux

Voici le procès-verbal de transport sur les lieux du 18 février 1992.

Lire la suite


photo 38

Qu'en est-il exactement du système de blocage de la porte du sous-sol ?

L'enquête mettait en évidence le rôle important du tuyau métallique et du chevron dans le système de blocage de la porte métallique donnant accès au sous-sol.

Lire la suite


photo 36

Les armes du crime. On a parlé d'un bout de bois, de couteaux, d'une dague. Qu'en est-il exactement ?

Avant d'aborder cette question d'importance il convient d'observer en détails la nature des blessures supportées par le corps de la victime et les effets de l'agression sur l'environnement où elle s'est produite.

Lire la suite


Ghislaine-marchal.png

Que fait Ghislaine Marchal après le départ de son agresseur ?

[Nouvelle rubrique. Introduction à découvrir ICI.] Ghislaine Marchal est enfermée à double tour, seule dans le noir, mortellement blessée. Le sang qui s’écoule de ses plaies imbibe le peignoir ; ses cheveux, son visage s’en imprègnent. Son agonie va durer de 15 à 30 minutes.

Lire la suite


plan_sous_sol.jpg

Quel est, selon vous, le scénario de l'agression ?

[Nouvelle rubrique. Introduction à découvrir ICI.] Comme je l’exposais au magistrat instructeur dans mon rapport de synthèse, nous avons reconstitué le scénario de l’agression en tenant compte des éléments objectifs du dossier mais aussi de quelques éléments subjectifs.

Lire la suite


bdf.jpg

Dalloz : J.P. Brouillaud vs G. Cenci

Point de vue sur l'affaire « Omar Raddad » par Jean-Pierre Brouillaud, maître de conférence à l'université Lille II.

Lire la suite


propagande.jpg

Propagande aux "Oscars 2012" ?

Billet du Blog de Beb'R, daté du 11 octobre 2011.

Lire la suite


photo 16

Chapitre X, extrait n°32

La décision de la cour de révision (...suite) Une mention aura attiré mon attention en ce sens que ces deux experts n’auront pu identifier le scripteur par l’examen des crêtes papillaires dont ils ont constaté la présence sans pouvoir relever les empreintes digitales de leur propriétaire.

Lire la suite


photo 23

Chapitre IV ; extrait n°16

Enquête sur commission rogatoire (...la suite) Les armes du crime Les blessures de Ghislaine Marchal ont été détaillées, nous l’avons vu, par les experts légistes désignés par la juge d’instruction. Leur monographie nous permet de déterminer la nature des armes utilisées par Raddad.

Lire la suite