Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Charges

Ceux qui crient à la "fabrication d'un coupable" avouent involontairement leurs propres turpitudes

Courriel reçu de Didier ; le 13 juillet 2017.

Lire la suite


Ils le disent encore sur "Amazon.fr"

En janvier 2012, il y a donc plus de 5 ans, je publiais ici même quelques commentaires rédigés sur la plateforme d'achat "Amazon.fr" par les lecteurs de mon ouvrage. Depuis, d'autres avis sur ma prose ont été déposés et je vous livre donc à nouveau leur contenu.

Lire la suite


L'affaire "Omar m'a tuer" : une inscription en lettres de sang le désigne comme meurtrier

Un article publié le 10 février 2014 par Djama Kamel, Médecin légiste libéral assermenté El Harrouch - Skikda - Algérie.   Presque 20 ans jour pour jour, débutait une des affaires judiciaires les plus médiatisées en France. Le meurtre de Ghislaine Marchal, une veuve richissime de 65 ans, défrayait la chronique dans le pays cannois. Omar Raddad, jardinier de la victime, est inculpé et condamné à 18 ans de réclusion criminelle, notamment à cause d’une inscription en lettres de sang retrouvée sur une porte de la chaufferie, qui le désigne comme le meurtrier. Mais est-il vraiment coupable ? Pour la justice, oui, mais pour bon nombre de personnes il subsiste beaucoup de zones d’ombre sur cette affaire. Au-delà du contexte judiciaire, cette affaire fera planer les spectres de la politique, du racisme et de l’erreur judiciaire.

Lire la suite


eac.jpg

Pas la moindre trace d'ADN d'Omar Raddad sur les scellés

Courriel reçu de "Giucy", le 11 octobre 2016. Bonjour ; Tout votre article http://omarlatuee.free.fr/index.php?post/2015/11/Des-traces-d-ADN-exploitables repose sur l'hypothèse qu'on retrouve des traces d'ADN sur les scellés. Le hic est qu'il n'y a pas la moindre trace d'ADN d'Omar Raddad sur les scellés. Donc, aucune preuve qu'il était présent sur la scène de crime. http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/affaire-omar-raddad-l-adn-retrouvee-recemment-n-est-pas-celle-du-jardinier-7785213981 par exemple.

Lire la suite