Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - Cave

plan_sous_sol.jpg

Quel est, selon vous, le scénario de l'agression ?

[Nouvelle rubrique. Introduction à découvrir ICI.] Comme je l’exposais au magistrat instructeur dans mon rapport de synthèse, nous avons reconstitué le scénario de l’agression en tenant compte des éléments objectifs du dossier mais aussi de quelques éléments subjectifs.

Lire la suite


1.jpg

Expertise sur les vêtements de l'inculpé et le chiffon

Vous trouverez ici, sous forme d'images "cliquables" en diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction de l'expertise sur les vêtements portés par l'inculpé et le chiffon réalisée par le laboratoire Serma.

Lire la suite


arobase.JPG

Je viens de terminer la lecture de votre livre

Je viens de terminer la lecture de votre livre qui relate bien l’honnêteté de votre travail et de votre démarche intellectuelle sur cette affaire. Votre ouvrage remarquable règle définitivement le compte des rumeurs et autres supputations oiseuses. Dès le départ, la culpabilité d’Omar Raddad tombait sous le sens. Le simple détail d’un « Omar m’a tuer » écrit à deux reprises écartait l’hypothèse d’une mise en scène. Quel assassin aurait été assez fou pour prendre le temps de se livrer à un tel travail calligraphique ?

Lire la suite


propagande.jpg

Propagande aux "Oscars 2012" ?

Billet du Blog de Beb'R, daté du 11 octobre 2011.

Lire la suite


cadre.jpg

Respect pour l’œuvre d’art « Omar m’a tuer » !

Billet du Blog de Beb'R, daté du 19 septembre 2011.

Lire la suite


theorie_verges.jpg

Chapitre XI, extrait n°33

Manipulations d'opinions : toujours ! (...) Comment puis-je relater l’histoire d’un crime sans faire état de la gravité des allégations publiées par l’Immortel et de l’argumentation de la partie civile pour poursuivre ses excès ! Je reprendrai donc, dans ses grandes lignes, cette requête qu’il me semble opportun d’exposer au lecteur, qui n’est pas nécessairement un fidèle du Figaro.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre IV ; extrait n°17

L'enquête sur commission rogatoire (...la suite) Les traces de sédiments Ce même laboratoire retrouvera dans la texture du pantalon et sur les semelles des chaussures de l’inculpé des traces de poussière en corrélation avec les sédiments prélevés dans la cave et recueillis sur le corps de la victime.

Lire la suite


photo 38

Chapitre IV ; extrait n°13

L'enquête sur commission rogatoire (...la suite) L'impossible mise en scène Il est bien évident que je me suis interrogé sur une possible mise en scène. Je l’aborde dans mon rapport où je m’implique lorsque j’écris : "Les caractères nets, appliqués, non déformés, écrits par une personne lucide et déterminée, excluent toute écriture sous la menace et la contrainte".

Lire la suite


Complément d'expertise sur la lucidité de la victime

Vous trouverez ici, sous forme de diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction du complément d'expertise sur la lucidité de Ghislaine Marchal. Un rapport du Docteur Roure, du Docteur Macario et de l'expert en écriture Monsieur Giessner ; daté du 25 mai 1992.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre III ; extrait n°7

L'enquête judiciaire (suite) (...) Dans la cave, les gendarmes Gervais et Vessiot me font le récit de leurs investigations qu’ils consignent dans un procès-verbal spécifique.

Lire la suite


extrait_livre.jpg

Chapitre III ; extrait n°6

L'enquête judiciaire (...) Nous faisons ensemble le point afin que je puisse donner les premières directives. Quels sont les éléments objectifs majeurs qui apparaissent à l’ouverture de l’enquête de crime flagrant ?

Lire la suite


photo 1

Les photographies inédites du dossier d'instruction

Voici 45 images inédites du dossier d'instruction à découvrir en diaporama. Il vous suffit pour cela de "cliquer" sur la vignette à consulter.

Lire la suite