Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - ADN

ecto.jpg

Un ange passe !

Un ami me transmet un lien que j'ai eu la curiosité d'ouvrir. Quelle n'a pas été ma surprise de lire une lettre ouverte d'un seigneur de la démagogie à un ex-ténor des salles des pas perdus de nos cours et tribunaux. Le détective déchu mais criminaliste auto-proclamé, condamné dans cette affaire pour diffamation et mille fois confondu pour son incompétence, passe la brosse à reluire à Vergés. Un ectoplasme s'adresse à un fantôme. Et bien évidemment le bellâtre se donne le beau rôle. N'est-ce pas lui qui prétend avoir fait innocenter Omar Raddad ; lequel est toujours condamné !

Lire la suite


6a0133ecabe6c4970b0167687bb689970b-800wi.jpg

Non, les procès criminels ne seront pas tous filmés à compter du 1er octobre !

Le 12 août 2014, le quotidien Var-Matin informe ses lecteurs que les procès criminels seront tous filmés à partir du 1er octobre. Le journaliste souligne que ce dispositif était jusque-là exceptionnel. Ce qui permet à Me Sylvie Noachovitch la célébrissime et énième avocate de Omar Raddad de rebondir : « Une avancée des droits de la défense »...

Lire la suite


photo 28

Merci d'avoir consacré une partie de votre vie à cette affaire

Courriel reçu le 20 février 2014 de Alessandro C. Cher Monsieur Cenci, Je voudrais tout d’abord vous remercier du fond du coeur d’avoir consacré une grande partie de votre vie à cette affaire Omar Raddad ainsi que pour votre carrière dans la gendarmerie.

Lire la suite


BRP.jpg

Omar Raddad : nouvelle demande d'analyses ADN

Bis repetita placent. Cette année, les titres du mois de septembre sont moins racoleurs que par le passé mais le sujet est toujours porteur. Je constate cependant une certaine lassitude des médias qui ne relaient plus avec autant d'ardeur les informations concernant le meurtrier de Ghislaine Marchal.

Lire la suite


acharnement.jpg

Pourquoi tant d'acharnement ?

Courriel reçu le 18 aout 2013 de Chris.

Lire la suite


QAR.jpg

De la révision

Article de Samuel Huet. Publié le 11 mai 2011.

Lire la suite


non-aseptie.jpg

Quand les deux fameux ADN, qui motiveraient une éventuelle nouvelle décision de révision, ont-ils été prélevés ?

Le 24 mars 2000, M. Bernard Peyrat, conseiller à la Cour de cassation et membre de la commission de révision des condamnations pénales rendait une ordonnance (99REV 012) commettant Melle Marie-Hélène Cherpin, experte près la Cour d’appel de Paris et directrice du laboratoire de police scientifique de Paris aux fins :

Lire la suite


homard_jmm.jpg

Pourquoi le détective Moreau est-il certain que les ADN appartiendraient à des délinquants inscrits au FNAEG ?

Cette affirmation soutiendrait-elle l’hypothèse que la famille aurait payé des voyous pour commettre le crime ? Le détective stipendié par la défense a ouvert de multiples pistes dont celle de Nicole Receveau qui était la femme de ménage de Mme Marchal.

Lire la suite


sang-adn.jpg

Les experts ont-ils pu déceler des traces de sang sur les vêtements de Omar Raddad ?

Question d'importance à laquelle j'ai déjà répondu dans plusieurs de mes commentaires. Je vais toutefois la développer ici pour celles et ceux qui suivent cette rubrique sans pour autant s'intéresser aux questions des divers intervenants.

Lire la suite


revision.jpg

Arrêt de saisine de la Cour de révision

99 REV 012 Décision du 25 juin 2001 Commission de révision des condamnations pénales Saisine de la Cour de révision Demandeur(s) à la révision : M. Omar X...

Lire la suite


1.jpg

Expertise médico-légale du laboratoire Codgène

Vous trouverez ici, sous forme d'images "cliquables" en diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction de l'expertise médico-légale du laboratoire Codgène.

Lire la suite


1.jpg

Expertise sur les vêtements de l'inculpé et le chiffon

Vous trouverez ici, sous forme d'images "cliquables" en diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction de l'expertise sur les vêtements portés par l'inculpé et le chiffon réalisée par le laboratoire Serma.

Lire la suite


1.jpg

Expertise sur le taille-haie

Vous trouverez ici, sous forme d'images "cliquables" en diaporama (et en .pdf à télécharger en annexe de cet article) une reproduction de l'expertise sur le taille-haie réalisée par le laboratoire Serma.

Lire la suite


arobase.JPG

Vous en connaissez beaucoup des jardiniers qui ont tué leur employeur ?

Courriel reçu le 22 août 2012 de Eric G.

Lire la suite


R_Agret.jpg

Roger-Marc Moreau recharge sa seringue venimeuse à propos de l’affaire Omar Raddad

Article de Roland Agret. Le 26 mars 2012. Celui qui s’auto proclame « le spécialiste de la contre enquête » et s’érige en « criminaliste » va encore nous épater, c’est certain.

Lire la suite


Sosie_Omar_Raddad.jpg

Naranjo et le sosie

Bernard Naranjo qui, comme Roger-Marc Moreau exploite les bons filons des affaires médiatisées fait à nouveau du vent. Étant provençal donc habitué à mon cher Mistral, cela ne me tourmente pas mais je pense à ceux, et ils sont nombreux, qui ont dû s’exclamer : « Je savais bien qu'il y avait encore des pistes qui n'avaient pas été exploitées ! Ces gendarmes, ces juges sont bien des incapables bornés qui se sont contentés d'un coupable de substitution en la personne de Omar Raddad. »

Lire la suite


bdf.jpg

Dalloz : J.P. Brouillaud vs G. Cenci

Point de vue sur l'affaire « Omar Raddad » par Jean-Pierre Brouillaud, maître de conférence à l'université Lille II.

Lire la suite


arobase.JPG

Je viens de terminer la lecture de votre livre

Je viens de terminer la lecture de votre livre qui relate bien l’honnêteté de votre travail et de votre démarche intellectuelle sur cette affaire. Votre ouvrage remarquable règle définitivement le compte des rumeurs et autres supputations oiseuses. Dès le départ, la culpabilité d’Omar Raddad tombait sous le sens. Le simple détail d’un « Omar m’a tuer » écrit à deux reprises écartait l’hypothèse d’une mise en scène. Quel assassin aurait été assez fou pour prendre le temps de se livrer à un tel travail calligraphique ?

Lire la suite


photo 16

Chapitre X, extrait n°32

La décision de la cour de révision (...suite) Une mention aura attiré mon attention en ce sens que ces deux experts n’auront pu identifier le scripteur par l’examen des crêtes papillaires dont ils ont constaté la présence sans pouvoir relever les empreintes digitales de leur propriétaire.

Lire la suite


adn.jpg

Les empreintes génétiques non exploitables

Le 29 juin 2011, le parquet de Grasse, saisi de l'affaire Omar Raddad, indiquait qu'il n'était pas en mesure d'établir un profil génétique à partir des traces d'ADN retrouvées mélangées au sang de Ghislaine Marchal en 1991.

Lire la suite