Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

Mot-clé - ADN

Affaire Raddad : Le mirage de l’innocence ?

Version actualisée avec l'aimable autorisation de Jean-Michel VERNE. À en croire ses avocats et ses soutiens, l’affaire Omar Raddad pourrait rebondir au vu de la découverte de nouvelles traces ADN. Mais l’enquête de gendarmerie contrecarre le spectre de l’erreur judiciaire.  

Lire la suite


Trente ans après, les soutiens d'Omar Raddad persistent… et les accusateurs aussi

Un article de Théo Moy, publié le 10 juillet 2021 sur "Marianne"   Trente ans après le meurtre de Ghislaine Marchal, le dossier Omar Raddad électrise toujours les débats entre les défenseurs du jardinier, qui espèrent une révision du procès, et des accusateurs plus discrets mais toujours convaincus.  

Lire la suite


L’ADN peut-il innocenter Omar Raddad ?

Un article de Aziz Zemouri du 23 juin 2021, publié par "Le Point".   L’avocate de la défense a fait savoir qu’une empreinte génétique masculine inconnue présente sur la scène serait susceptible de rouvrir une enquête vieille de 30 ans.  

Lire la suite


Entre délires obsessionnels et charlatanisme

Nous sommes le 23 juin 2021. 30 ans auparavant Mme Ghislaine Marchal était lardée de multiples coups d'arme blanche, éventrée et égorgée à deux reprises par son meurtrier, Omar Raddad.    

Lire la suite


30 ans

(Commentaire reçu le 22 Juin 2021 de Pierre)  

Lire la suite


Commentaire de "JimF" sur Amazon.fr

"Une explication convaincante du directeur d'enquête" Je n'étais pas né au moment de l'affaire Raddad et comme beaucoup, j'en savais ce que mes proches, les médias et mes manuels d'histoire en disaient : une enquête bâclée, un pauvre jardinier bouc-émissaire, victime d'une instruction basée sur des préjugés raciaux. L'affaire Raddad était, dans mon imaginaire et malgré mon faible niveau de preuve, une sorte d'équivalent plus moderne de l'affaire Dreyfus.  

Lire la suite


Après avoir lu votre livre sur l'affaire Omar Raddad je me pose deux questions

Courriel reçu de Fabrice, le 27 juillet 2020.

Lire la suite


Maîtres BAUDOUX & NOACHOVITCH ; les marionnettes de l'intox chez Christophe HONDELATTE

Christophe HONDELATTE m'a fort surpris lorsqu’il a traité Maître BAUDOUX, un des premiers avocats de Omar RADDAD, de « Pinocchio ». Oui vous avez bien lu ! Pinocchio. Une marionnette ! Cela se passait sur les ondes de EUROPE 1 lors de l'émission consacrée à Omar RADDAD le 5 mai dernier (rediffusion).  

Lire la suite


Jean-Marie ROUART est-il dans le déni de ne pas admettre ?

On peut le supposer. ROUART, qui a pris fait et cause pour le meurtrier de Ghislaine MARCHAL sans avoir assisté au procès campe et campera toujours sur ses positions. Ce muscadin ne peut en changer il apparaîtrait trop grotesque. A mon sens, il l'est déjà assez comme ça !  

Lire la suite


Fin du grand cirque médiatique ?

Après les échecs retentissants de la défense tels que je les ai énumérés, vous aurez certainement remarqué que le couple MOREAU/NOACHOVITCH s'est montré fort discret depuis l'annonce du procureur général de la cour d'appel d’Aix-en-Provence. Et les journaleux, si empressés et prolixes pour évoquer cette affaire, ne se sont pas trop manifestés à l'exception de quelques lignes, copiées-collées, dans quelques rédactions. Que va-t-il se passer maintenant ? La défense va-t-elle abdiquer ? Tirer un trait sur les stupidités, absurdités et autres calembredaines qu'elle dispense depuis des décennies ? Non.

Lire la suite


Affaire Omar Raddad : le procès en révision s'éloigne après de nouvelles auditions et analyses

Quelle surprise mes amis ! Je n'arrête pas de le dire et de l'écrire. Le 21 février 2018 je mettais en ligne sur ce blog l'article suivant intitulé : Encore un nouveau flop pour Omar Raddad et ses défenseurs. Pas plus tard que hier je laissais entendre que c'était la fin de la sinistre comédie ? Je concluais cet article en mentionnant que je reviendrai vers vous dès que le procureur général aura officiellement communiqué sur ce dossier. C'est chose faite.  

Lire la suite


Fin de la sinistre comédie ?

Lors de son point presse mensuel du 4 mars 2019 le procureur de la République de Nice réaffirmait que la preuve positive était impossible. Irréalisable car les scientifiques ne peuvent en l'état actuel des connaissances différencier des empreintes génétiques mélangées en fonction de leur date d'apparition sur les portes et le chevron : traces déposées antérieurement, concomitamment ou postérieurement au meurtre.

Lire la suite


La construction d'un "Innocent Idéal"

Courriel reçu de Robin, le 9 mars 2019.  

Lire la suite


Rien de nouveau

"L'affaire Omar Raddad n'est pas terminée : Il y aura de nouvelles expertises ADN". Telle est l'annonce de l'avocate du meurtrier accompagnée de son inséparable histrion sur la chaîne LCI. Cette information n'est pas faite pour m'étonner. Je l'avais subodorée dans mon article du 21 février dernier où, après la longue liste des déconvenues et des supercheries de la défense, j'avais énoncé : « suite au prochain événement. Car il y aura une suite...».  

Lire la suite


Encore un nouveau flop pour Omar Raddad et ses défenseurs !

Il l'aura thésaurisée cette onomatopée ! Et ses 17 avocats avec lui !  Mais toute honte est si vite bue ! Finalement, le produit marketing qu'est depuis 1991 le meurtrier de Ghislaine Marchal fait encore vendre du papier et de l'image, et bénéficie à ses avocats et leur affidé, l'énergumène enfumeur Roger-Marc Moreau, qui en profitent pour se faire connaître ou ne pas se faire oublier.

Lire la suite


BONNE ANNÉE 2018

Peut-être suis-je comme vous, je ne vois pas le temps passer. Malgré mes bientôt 71 printemps, je suis toujours en activité en ma qualité de collaborateur du service public de la justice. Peut-être est-ce là une explication ! Mais je ne vous demande pas de la partager.  

Lire la suite


Approximations journalistiques et contamination d'acide désoxyribonucléique

La Provence du 5 novembre 2017 informe ses lecteurs que vient de paraître aux Éditions de La Martinière un ouvrage dont le titre est accrocheur et va intéresser les curieux du crime : "Pièces à conviction". Les deux auteurs ont passé au crible les pièces à conviction de 35 affaires criminelles... dont celles du meurtre de Ghislaine Marchal par Omar Raddad.  

Lire la suite


Bonne Année 2017 !

Encore une année qui s'achève et une autre qui s'ouvre à nous. A cette occasion, je vous prie d'agréer l'expression de mes vœux les plus chaleureux pour 2017.

Lire la suite


mohamedhenni.jpg

Le clairvoyant Mohamed Henni

Il y a quelques heures, un abonné de la page Facebook « Omar l’a tuée » m’informait de la publication sur « Youtube » d’une vidéo d’un certain Mohamed Henni, intitulée : « Omar l’a tuer ; la vérité ». Je m’empressais donc de la visionner.

Lire la suite


wolves-1400819_640.jpg

Notre société médiatique cherche le buzz

Courriel de "Pierre", reçu le 5 novembre 2016. Cher Monsieur, Je vous félicite pour votre ouvrage au service de la vérité. Acquitter un coupable est aussi une erreur judiciaire. La famille de Madame Marchal a toujours été très digne et silencieuse (peut-être trop discrète ?).

Lire la suite