Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

BONNE ANNÉE 2018

1234 lectures

Peut-être suis-je comme vous, je ne vois pas le temps passer. Malgré mes bientôt 71 printemps, je suis toujours en activité en ma qualité de collaborateur du service public de la justice. Peut-être est-ce là une explication ! Mais je ne vous demande pas de la partager.

 

 

Que s'est-il passé d'extraordinaire en 2017 concernant l'affaire Raddad ? Pas grand chose à vrai dire. Nous sommes depuis 2015 dans l'attente des résultats des nouvelles analyses génétiques demandées à grand renfort publicitaire par la défense de Raddad.

Nous voilà donc en 2018. Après Eva et Lenzo, Théo mon troisième arrière-petit-enfant a montré le bout de sa frimousse le 31 décembre à 23 heures. Que du bonheur et je vous en souhaite autant.

Comme toutes les années, je tenais à remercier mon fidèle webmaster qui me substitue sur Facebook et Twitter. Sans lui ce site d'informations n'existerait pas. A vous aussi mes fidèles abonnés sans oublier celles et ceux qui au hasard de leurs recherches ont découvert ce blog.

A l'occasion de cette nouvelle année, je vous prie de bien vouloir agréer mes vœux les plus cordiaux et chaleureux pour 2018.

Georges Cenci

Administrateur : Georges Cenci

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Pascal C. Pascal C. ·  06 janvier 2018, 07:08

Bonjour Monsieur Cenci, merci pour vos voeux et pour votre site qui nous tient informé sur cette affaire ! J'ai lu votre livre il y a quelques années et j'avoue être aussi très indécis pour savoir de quelle côté est la vérité. Pour moi ça ressemble à un roman de Victor Hugo... Avec mes meilleures salutations, Pascal C.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

Pourquoi ment-il ; sinon parce qu'il est coupable ?

Courriel reçu de "Sarra" ; le 1er Aout 2019.

Lire la suite

Nouvelles confidences de Denis Bigot

Courriel reçu le 20 juillet 2019, de Denis Bigot, ancien Directeur de la Maison d'Arrêt de Grasse.  

Lire la suite