Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les cours d'assises de France

327 lectures

Vous visitez le site omarlatuee.free.fr car vous êtes intéressés par l'affaire Omar Raddad et désirez approfondir votre connaissance de ce dossier. L'occasion m'est donnée, pour les personnes qui s'interrogent sur la procédure devant une cour d'assises, de mettre en ligne le remarquable travail d'un avocat du barreau d'Avignon, Maître Maurice Fagot.

www.courdassises.fr

Cet avocat supervise ce site d'information sur les cours d'assises de France, les procès en cours et à venir. De quoi satisfaire votre curiosité, approfondir votre savoir ou tout simplement découvrir les rouages du déroulement de la procédure devant une cour d'assises, les acteurs du procès, etc...

Comme l'a écrit un quotidien régional :

Un site web pour les mordus du crime. Et vous êtes nombreux !

Maître Fagot est également consultant du site victimedeviol.fr, qu'il supervise. Les personnes intéressées pourront également consulter le site spécialement destiné aux victimes de viol.   

(Avec l'aimable autorisation de Me Fagot).

 

Georges Cenci

Administrateur : Georges Cenci

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

Lanamer : Où les élucubrations névrotiques d'un(e) affidé(e)

Suite aux informations de quelques amis passionnés par ce dossier, je me suis mis en quête de commentaires traitant de l'affaire Raddad. Et je m'aperçois que, n'ayant plus donné suite aux questions névrotiques d'une certaine Lanamer, celle-ci se répand sous le même pseudo ou son diminutif de Lana sur d'autres blogs. Grand bien lui fasse !

Lire la suite

Omar Raddad est bien coupable d'avoir tué Ghislaine Marchal

Courriel reçu le 27 septembre 2017, de Denis Bigot, ancien Directeur de la Maison d'Arrêt de Grasse.    

Lire la suite