Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Merci pour la pub !

1379 lectures

France2 diffusait le dimanche 5 octobre dernier le film de Roschdy Zem "OMAR M'A TUER". Vous étiez un peu moins de trois millions de téléspectateurs devant votre petit écran à visionner ce nanar. Selon les spécialistes de l'Audimat, c'est un insuccès. Mais combien d'entre-vous, ceux qui ne connaissent rien au dossier ; les plus nombreux, se sont sans doute exclamé : mais il est innocent ! 23 ans après le meurtre, la manipulation mentale se poursuivait par service public interposé.

Cependant, OMAR M'A TUER a fait de la publicité à OMAR L'A TUÉE. En quelques jours, j'ai constaté une explosion de visiteurs - dont 87% de nouveaux qui ne connaissaient pas le site avant le 5 octobre - qui ont consulté pas moins de 5 600 pages du site entre le 5 et le 8 octobre. Plus étonnant encore, le 5 au soir, 4 035 pages du site ont été lues.
Je me suis déjà, comme d'autres sur ce site, exprimé sur le scénario concocté par les manipulateurs de l'opinion publique.%% Le seul mérite de cette fiction revient à Sami Bouajila qui, paraît-il, a été remarquable dans son rôle d'acteur. C'est ce qui m'a été rapporté par plusieurs personnes qui ont vu le film. Certains, qui ne manquent pas d'humour, m'ont même dit qu'il ressemblait tellement à Omar Raddad que Ghislaine MARCHAL aurait pu écrire « SAMI M'A TUER ».
Je viens d'ouvrir une nouvelle piste !
Cette fiction, pour ceux qui l'ignorent, a été réalisée sur la base de thèses farfelues de deux condamnés de droit commun, meurtrier pour l'un, diffamateur bien-pensant pour l'autre.
Deux individus qui s'accommodent opportunément mais de façon tout à fait détournée de la vérité judiciaire. Deux écrits partisans, trop souvent mensongers et sans consistance avec la réalité du déroulement de l'enquête de gendarmerie et du juge d'instruction, et qui se gardent bien de démonter les charges retenues par les différentes instances judiciaires.

netcerv.jpg

Il n'était pas dans mes intentions d'écrire sur ce sujet mais il se trouve qu'un certain Dimitri m'inonde de questions et de commentaires ; et avec délectation puisque depuis le 7 octobre il n'a de cesse de m'adresser ses réflexions profondes qui en disent long sur les effets du matraquage télévisuel.
Pourtant avec un tant soit peu de curiosité il aurait trouvé sur le site de quoi satisfaire sa curiosité. Ses messages sont, sans doute, la conséquence de la diffusion du nanar. Il y a effectivement de quoi émoustiller les esprits, même les moins perturbés. Mais Dimitri est tombé dans la nasse des manipulateurs. Il ne doit pas être le seul.
Je dois lui confesser que j'ai lu ses observations en diagonale. Au détour d'un commentaire il écrit que ses questions peuvent paraître stupides. Non puisqu'il écrit pour comprendre ! Mais il ne les aurait pas posées s'il avait lu toutes les expertises, les réponses, les billets et autres explications de OMAR L'A TUÉE.
Je pense que ce site est suffisamment complet pour que chacun y puise de quoi nourrir ses propres convictions.

Georges Cenci

Administrateur : Georges Cenci

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

Lanamer : Où les élucubrations névrotiques d'un(e) affidé(e)

Suite aux informations de quelques amis passionnés par ce dossier, je me suis mis en quête de commentaires traitant de l'affaire Raddad. Et je m'aperçois que, n'ayant plus donné suite aux questions névrotiques d'une certaine Lanamer, celle-ci se répand sous le même pseudo ou son diminutif de Lana sur d'autres blogs. Grand bien lui fasse !

Lire la suite

Omar Raddad est bien coupable d'avoir tué Ghislaine Marchal

Courriel reçu le 27 septembre 2017, de Denis Bigot, ancien Directeur de la Maison d'Arrêt de Grasse.    

Lire la suite