Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mise au point

3303 lectures

Ce blog est un espace d'information et non un ‘‘ défouloir’’ pour gens haineux qui n'émettent aucun avis pertinent si ce n'est des insultes.

Hélas ce genre d'individus ne connaît pas une pièce du dossier d'instruction et n'a rien d'autre à exprimer que détestation et agressivité à mon égard et à celui des institutions.

mise_au_point.jpg

Je respecte les avis et les opinions de chacun et les mets en ligne s'ils apportent des éléments au débat. Par contre, je censure les insultes. Il est donc inutile de vomir vos insanités, elles me laissent indifférent et au contraire me renforce dans ma conviction que ceux qui n'ont rien à opposer aux preuves accablantes contre le condamné Raddad, ne sont capables d'exprimer que leur haine… et à s’extasier devant le film à la gloire d’un meurtrier !

Je voudrais rappeler qu'il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ou pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Je renvoie donc les rares malveillants dont Eric Gibault et Omar.trucbidule94 à leur rancœur, leur outrance et leur insolence.

Georges Cenci

Administrateur : Georges Cenci

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

L'ironie et le sarcasme révèlent le vide de l'ignorance !

Le pseudo "s0hff" a posté le 21 septembre 2021 le commentaire suivant suite à mon billet intitulé : '' Entre délires obsessionnels et charlatanisme''.  

Lire la suite

L’AFFAIRE OMAR M’A TUER ; Du procès judiciaire au procès médiatique

Émilie Valmier-Rocheblave a soutenu un mémoire en Master 2 communication juridique, sociologie du droit et de la justice sur l'affaire du meurtre de Ghislaine Marchal. Volontairement, la soutenante ne débat pas sur la culpabilité ou l'innocence de Omar Raddad mais se concentre exclusivement sur les aspects médiatiques de cette affaire. Je tenais à la féliciter pour l'excellence de son analyse qui lui a valu la note de 15/20.  

Lire la suite