Omar l'a tuée

Vérité et manipulations d'opinions. Enfin une information contradictoire sur l'affaire Omar Raddad.
«En 1894 on condamnait un jeune officier parce qu’il avait le seul tort d'être juif ; en 1994 on condamnait un jeune jardinier qui avait lâchement tué une femme âgée sans défense. En 1906 Alfred DREYFUS fut réhabilité alors que Omar RADDAD est un condamné définitif. Un était innocent, l'autre est coupable ». - Georges Cenci

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Interview de Clément Weil-Raynal pour France 3

2616 lectures

Omar Raddad : le gendarme qui a enquêté à l'époque est persuadé de sa culpabilité

Source : I.N.A.

FR3_interview.jpg



Georges Cenci

Administrateur : Georges Cenci

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À Voir Également

interview_tlp.jpg

Interview accordée à Télé Locale Provence Lubéron

Réédition du billet initial datant de juin 2011 suite à la disparition de la chaine de télévision "TLP Lubéron" et de son site internet.

Lire la suite

fin_devoir_reserve.gif

Interview accordée à Vaucluse-Matin

"Vaucluse-Matin" ; le 2 décembre 2008 L'affaire Omar Raddad remonte au 23 juin 1991, date du meurtre de Mme Ghislaine Marchal, à Mougins dans les Alpes-Maritimes. C’est certainement après l’affaire du malheureux petit Grégory celle qui a fait couler le plus d’encre. L’opinion publique la connaît à travers les rodomontades de quelques avocats et détectives privés qui se sont servis d’une certaine presse – complaisante puis complice – pour relayer leurs thèses à géométrie variable plus ineptes les unes que les autres.

Lire la suite